Le Deal du moment : -38%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H ...
Voir le deal
799 €

Renault RS01
Concepteur : Francois Castaing / André de Cortanze
Pilote :    Arnoux René          Jabouille Jean-Pierre
                                                                         
Moteur: Renault     Configuration: V6 à 90°, limité à 11 400 tr/min, suralimenté par un turbocompresseur
Chassis: Monocoque en aluminium    
Suspensions av:  Bras supérieur à balancier, triangles inférieurs, ressorts inboard.
Suspensions ar: Bras supérieur, jambes poussées et ressorts inboard 
Poids: 615Kg     Amortisseurs: Koni
Tansmission: Boîte manuelle en aluminium Hewland FGA 400
Nbre de rapports: 5      Freins: Disques et plaquettes en acier Lockheed, étriers et maîtres-cylindres Ferodo
Carburant / huile: Elf / Elf     Réservoir: caoutchouc         
Pneu: Michelin     Empattement: 2 730 mm   
Voie avant: 1 740 mm     voie arrière: 1 630 mm
Surnommée"The Yellow Teapot" outre-manche (la théière jaune) en raison de la fumée blanche qu'elle laissait échapper après la casse régulière de ses moteurs V6 turbo de 1.5 litres, la RS01 est la première monoplace engagée par Renault en championnat du monde de formule 1. C'est la première fois qu'un moteur turbocompressé est utilisé en formule 1, les autres équipes utilisent à l'époque des V8 ou V12 atmosphériques, plus gros et plus gourmands, mais fiables.
La fiabilité du moteur est un sérieux problème, de même que la maniabilité de la voiture et il faut attendre 1979 pour que Renault réalise enfin un coup d'éclat lorsque Jean-Pierre Jabouille réalise la première pole position de l'écurie. 
Renault RS10

Concepteur: Francois Castaing / Michel Tétu

Pilote:   Arnoux rené          Jabouille Jean-Pierre

                                        
Moteur: Renault     Configuration:  V6 à 90°, limité à 11 400 tr/min, suralimenté par un turbocompresseur   
Chassis: Aluminium monocoque
Suspensions av:  Bras supérieur à balancier, triangles inférieurs, ressorts inboard
Suspensions ar: Bras supérieur à balancier, triangles inférieurs, ressorts inboard 
Poids: 600Kg     Amortisseur: Koni
Transmission: Boîte manuelle en aluminium Hewland FGA 400    
Nbre de rapports: 6     Freins: Disques et plaquettes en acier Ferodo , étriers et maîtres-cylindres Ferodo    
Carburant / Huile: Elf / Elf     Réservoir: caoutchouc         
Pneu : Michelin     Empattement: 2 730 mm
Voie avant: 1 740 mm     Voie arrière: 1 630 mm
La RS10 a été développée à partir de la RS01 dont elle n'est pas très différente. Elle incorpore un double turbocompresseuret un nouveau châssis à effet de sol. La RS10 devient la première Formule 1 à moteur Turbo à remporter un Grand Prix. Cela allait changer le cadre de la F1, tant cette voiture a stimulé le développement des années 1980. Le glas a sonné pour les moteurs à aspiration normale (atmosphériques). La RS10, avec la RS01 qui l'a précédé, a été une des Formule 1 les plus révolutionnaires. Si la fiabilité est toujours précaire, elle se classe très bien lorsqu'elle termine une course puisque Jean-Pierre Jabouille gagne en France, René Arnoux se classant troisième après un magnifique duel avec Gilles Villeneuve (Ferrari). Arnoux récidive en se classant deuxième à Silverstone et Watkins Glen
 
Renault RE20
Concepteur: Francois Castaing / Michel Tétu
Pilote: Arnoux rené     Jabouille Jean-pierre

                                 

Moteur: V6 à 90°, limité à 11 400 tr/min, suralimenté par un turbocompresseur

Chassis: Monocoque en aluminium

Suspension av: Bras supérieur à balancier, triangles inférieurs, ressorts inboard

Suspension ar: Bras supérieur à balancier, triangles inférieurs, ressorts inboard